Publication

C'est à moi que tu parles?


Dacres éditions - coll. Reflets de Dacres, Format : 12,5 * 19 cm, Livre broché 120 pages, 12€

La méta-communication au coeur du processus de médiation

Vous pensez être particulièrement intuitif car vous devinez les pensées de vos proches avant qu’ils ne les expriment ? Vous pensez avoir mûrement réfléchi les derniers achats que vous avez effectués sans avoir jamais succombé aux sirènes de la publicité ?

Ces croyances sont un leurre.Je vous rassure, ces pensées étaient les miennes avant d’entrer dans le monde de la méta-communication et de comprendre les rouages de notre communication.

En vente ici

3.11.2019

Comment affronter la résistance des médiés?

Bien que volontaires et déterminés à se plier de bonne foi aux règles de la médiation, les médiés qui entrent en médiation ne sont pas nécessairement enclins à s'écouter et à faire preuve de bienveillance. A cette occasion, ils peuvent même démontrer une certaine résistance à la médiation par leur comportement ou par certaines attitudes. Cela peut compliquer la tâche du médiateur ruiner toutes chances de trouver une issue amiable à l'issue du processus de médiation.




Pour y remédier, le médiateur a tout intérêt à se montrer vigilant face aux signes de résistance que pourraient manifester les médiés. Laisser passer ces signes sans y prêter plus d'attention serait une erreur car ces signes doivent être considérés comme des alertes des angoisses que peut éprouver le médiés dans le cadre de la médiation.

Pour y remédier, le médiateur peut miser sur la transparence et informer les médiés. Cette première stratégie gagnera surtout a être développée lorsque seront exposées, expliquées et validées les règles de la médiation. Le temps pris pour dispenser cette information pourra être plus ou moins important selon le degré d'information initial du médié mais en aucun cas il ne devra être négligé car la transparence et l'information permettent de désamorcer nombre d'angoisses.

 Le médiateur gagnera également à rappeler régulièrement que les médiés sont les acteurs principaux de la médiation. Leur rappeler l'importance de leur rôle dans le cadre du processus de médiation leur permettra de s'approprier ce processus et de renforcer leur engagement dans la réussite de la médiation.

L'alliance de ces deux stratégies permettra à coup sûr de contribuer à la réduction significative du risque d'échec du processus de médiation.


Image, source Pixabay




Aucun commentaire:

Publier un commentaire