3.04.2019

La gestuelle du médiateur


La part du non verbal dans la communication est de 55% contre seulement 7% s'agissant de la communication purement verbale. Les gestes effectués simultanément à l'emploi de la parole donc partie intégrante du langage qu'ils ont la faculté de compléter ou dont ils peuvent éclairer la signification.


Se Connecter, Connexion, Coopération


Le rôle des gestes ne s'arrête cependant pas là. Les gestes peuvent également influer sur l'opinion d'un interlocuteur.  

Les personnes qui parlent "avec les mains" sont plus facilement perçues par leurs interlocuteurs comme des personnes énergiques, dynamiques et chaleureuses. Utiliser ses mains concomitamment au langage dans le cadre d'une médiation influerait donc significativement sur la perception qu'ont les médiés des qualités de leur médiateur. Ceux-ci pourraient être susceptibles de considérer comme plus efficace le médiateur qui utiliserait des gestes et traduirait l'enthousiasme du médiateur face à l'exercice.

Le médiateur pourrait donc gagner à s'autoriser une communication soutenue par sa gestuelle car l'enthousiasme ainsi perçu par les médiés serait communicatif. Le médiateur pourrait ainsi vaincre les résistances des médiés d'un seul geste!




Image, source Pixabay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire